Les Différents Psy

Parmi toutes les appellations, difficile de comprendre qui sont et que font les différents « psy » ou « thérapeutes ». Voici quelques informations afin d’y voir un peu plus clair et d’éviter les amalgames

Le psychologue :

Le titre de psychologue est protégé par la loi. Il est réglementé par la loi 85-772 du 25 Juillet 1985, Article 44 en vigueur - Modifié par l’ordonnance n°2016-1809 du 22 décembre 2016 - art 1.
Il est délivré suite à l’obtention d’une licence, d’une maîtrise et d’un master de psychologie (Bac +5) et d’un minimum de 500 heures de stages. Le psychologue est inscrit sur le registre adeli, celui-ci peut avoir différentes spécialisations : la psychologie clinique, cognitive, du développement, du travail, neuropsychologie etc. Il se doit de respecter le code de déontologie des psychologues. Il accompagne l’individu ou le groupe (familial par exemple) accueilli à dépasser les difficultés dont il souffre, avec bienveillance, écoute et empathie. Il est soumis au secret professionnel. Ses approches peuvent varier, ainsi que les techniques et outils qu’il utilise afin d’accompagner son patient.

Le psychologue clinicien :

Est un psychologue comme décrit ci-dessus, avec comme spécificité une connaissance fine des différents troubles et maladies psychiques. De plus il est formé à la psychothérapie. Il peut faire passer des bilans (intellectuels et de personnalité) afin d’avoir une vision plus claire de ce qu’il se passe pour le patient. Par exemple dans le cadre de difficultés scolaires chez un enfant, un bilan intellectuel peut aider à comprendre les points forts et difficultés de celui-ci dans différents domaines afin de l’accompagner au mieux, tant à l’école, à la maison et en psychothérapie. Il est aussi formé à utiliser les médiations au sein de la thérapie (les jeux, le dessin…), accompagner, soutenir et prendre en charge les personnes en souffrance.

Le psychothérapeute :

Le titre de psychothérapeute est protégé par la loi et ne peut être délivré qu’aux psychologues et aux psychiatres. Ainsi les professionnels en faisant usage doivent être inscrits au registre des psychothérapeutes. Le psychothérapeute, doit, dans sa formation, avoir reçu des bases solides en psychopathologie et en psychothérapie, avec une pratique de stage de 500 heures minimum dans un établissement sanitaire (hôpital par exemple) ou médico-social. Attention cependant, les psychothérapeutes exerçant depuis plus de 5 ans avant 2010 ont pu conserver le titre de psychothérapeute après la parution du décret protégeant le titre, ainsi renseignez vous sur les diplômes ou formations de ces professionnels. A savoir qu’un psychologue ou un psychiatre étant psychothérapeute indiquera presque toujours ses deux titres.

Le psychanalyste :

Le titre de psychanalyste n’est pas protégé par la loi. Pour obtenir le titre il faut (normalement) faire une analyse personnelle, faire une analyse « didactique » (pour devenir psychanalyste) et être formé dans des lieux d’enseignements analytiques. Cependant, le titre n’étant pas protégé, il est important de vérifier auprès de la personne en faisant usage, son parcours.
A noter que les psychologues ou les psychiatres peuvent s’appuyer sur la psychanalyse dans l’accompagnement de leurs patients, ou proposer des psychanalyses s’ils y sont formés.

Le psychiatre :

Il est médecin, et est donc habilité à prescrire des médicaments, contrairement au psychologue. Il peut parfois, s’il y est formé, proposer des psychothérapies mais cela n’est pas systématique.

Quelques questions récurrentes :

- Un psychologue peut-il prescrire des médicaments ?

Non, seul le psychiatre (qui est médecin) est habilité à prescrire des médicaments. Le psychologue peut, par contre, vous conseiller la consultation d’un médecin psychiatre si il estime que cela pourrait vous aider.

- Chez le psychologue on s’allonge sur un divan et il reste muet toute la séance ?

Cette représentation du psychologue peut empêcher bien des personnes à franchir le pas de consulter. Pourtant elle est fausse, et est plutôt représentative de la « cure analytique », il s’agit d’une posture psychanalytique qui peut être utilisée par les psychanalystes (et les psychologues étant psychanalystes). Mais elle n’est pas utilisée par tous les psychologues.

Pour toutes demandes ou précisions vous pouvez me contacter : ici.

LOU PENTHIER - Psychologue Clinicienne
Pour enfants, adolescents, adultes
N° Adeli : 449319391

4 Place Dumoustier, 44000, Nantes
penthier.lou@gmail.com
06 52 11 30 50